Fonctionnaire : quelles conditions pour un crédit consommation ?

Pour concrétiser leurs projets, les fonctionnaires peuvent envisager de recourir au crédit comme tous les emprunteurs. La différence c’est qu’ils ont accès à des offres de crédits spécialement conçues pour les agents de la fonction publique. Proposées par les banques et les établissements de crédit, ces offres peuvent être des crédits affectés ou des prêts personnels. D’une manière générale, les conditions d’obtention de ces prêts ne diffèrent pas de celles des autres emprunteurs, néanmoins, les fonctionnaires profitent d’un statut qui leur permet d’accéder facilement à des contrats plus avantageux.

Crédit à la consommation : quels avantages pour le fonctionnaire ?

Les banques et les établissements de prêt imposent toutes sortes de conditions à l’obtention de crédits à la consommation dans le but de se prémunir contre les impayés. En principe, les emprunteurs qui répondent parfaitement aux critères établis par ces organismes ont plus de facilité à obtenir leur financement. Cependant, il existe des profils qui ont immédiatement une bonne image aux yeux des prêteurs : les fonctionnaires. Grâce à un statut particulier, les agents de la fonction publique bénéficient de la sécurité de l’emploi ainsi que d’un traitement garanti par l’État lui-même. Par conséquent, les fonctionnaires représentent des profils fiables qui sont capables de rembourser leurs dettes sur la durée, puisqu’ils ne perdront pas leur travail. Le statut de fonctionnaire offre ainsi un avantage de taille en matière de négociation. Comme le risque est encouru par les organismes de crédit en prêtant de l’argent au fonctionnaire est plus faible que la normale, ils sont enclins à faire un geste commercial envers lui. Ainsi, il est possible pour le client de conclure un prêt pour fonctionnaire à un taux réduit, sans frais de dossier ou sans indemnités de remboursement anticipé.

Le taux d’endettement : une condition déterminante à l’obtention d’un prêt

Bien que le statut de fonctionnaire promette de faciliter l’obtention d’un crédit à la consommation, il n’est pas en mesure à lui seul de convaincre les banques. Les établissements prêteurs partent du principe selon lequel si leur client a trop de crédits en cours, que ce soit des crédits immobiliers ou à la consommation, ils risquent le surendettement et ne seront plus capables de rembourser leurs mensualités. Ils utilisent donc la notion du taux d’endettement pour mesurer la solvabilité de l’emprunteur. Le taux d’endettement désigne un pourcentage sur les revenus fixes de l’emprunteur, qu’il consacre au remboursement de ses différents prêts. Selon la loi le pourcentage maximum que les banques doivent accepter est de 35%, ce qui signifie qu’un emprunteur ne doit pas affecter plus de 35% de ses revenus fixes au remboursement de ses mensualités. La seule exception à cette règle concerne les emprunteurs dotés d’un revenu très élevé. Ainsi, si la banque estime que le fonctionnaire a un taux d’endettement trop élevé pour contracter un nouveau financement, son statut ne lui permettra pas de passer outre le refus des organismes prêteurs.

Crédit conso pour fonctionnaire : un justificatif est-il nécessaire ?

D’une manière générale, lorsqu’on fait une demande de crédit à la consommation, il faut apporter un justificatif. Plus précisément, les banques exigent un justificatif de l’usage auquel la somme empruntée est prévue. Il peut s’agir d’un bon de commande ou d’un devis délivré par le professionnel qui commercialise un produit ou un service. Néanmoins, il faut opérer une distinction entre le crédit affecté et le prêt personnel. Le crédit affecté étant rattaché à la réalisation du projet, il exige donc un justificatif d’utilisation. C’est la raison pour laquelle il bénéficie d’un taux plus avantageux. En revanche, le prêt personnel ne demande aucun justificatif de ce type. Plus flexible, le prêt personnel constitue toutefois plus de risques, ce qui justifie le taux plus élevé par rapport à celui du prêt affecté.

SIMULATION REGROUPEMENT DE CRÉDITS
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT