3 particularités du rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit est une solution bancaire qui permet à tout emprunteur d’ajuster les conditions de remboursement de leurs prêts à leurs capacités financières du moment. Le plus souvent sollicité pour regrouper des crédits à la consommation, le rachat de crédit immobilier est également possible. Mais en raison de la nature de ce prêt, ce rachat représente quelques particularités. Si vous êtes sur le point de faire un rachat de crédit immobilier, voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

1 – Le rachat de crédit immobilier permet de bénéficier d’un taux plus faible

En principe, le rachat de crédit est conclu pour regrouper plusieurs crédits en un seul contrat dans le but d’allonger leur durée de remboursement et ainsi profiter de mensualités moins élevées. Dans le cas du rachat de crédit immobilier, cette opération pressante d’autres intérêts plus appréciables, notamment, la possibilité de bénéficier d’un taux d’intérêt plus faible. Depuis à peu près 10 ans maintenant, les taux immobiliers en France ne cessent de chuter. Si vous avez souscrit un prêt immobilier il y a quelques années, il est donc possible que vous payiez des intérêts plus importants que ce qui est proposé par les banques à l’heure actuelle. Heureusement, vous pouvez compter sur le rachat de crédit pour obtenir des taux plus intéressants. Pour ce faire, il est conseillé de faire appel à un courtier en prêt immobilier afin qu’il vous aide à baisser les taux et donc de réduire les frais de l’emprunt. Sur le long terme, cette opération vous permettra de réaliser des économies pouvant atteindre les milliers d’euros.

2 – Le rachat de prêt immobilier n’est pas toujours intéressant

Le rachat de crédit immobilier n’est pas une solution adaptée à toutes les situations. En effet, il n’est intéressant que si la part des intérêts dans le montant de chaque mensualité reste élevée. Il faut donc bien choisir le moment où vous allez effectuer ce rachat. Il est recommandé d’y songer dès le premier tiers de la durée de vos remboursements. Durant cette période, vous serez capable de faire des économies avec un taux inférieur d’au moins 1 point au prêt en cours. La différence entre le taux actuel et le nouveau taux se doit d’être significative parce qu’il faut aussi tenir compte des frais annexes dans le cout de l’opération. Si vous vous trouvez dans le 2e tiers de la durée de remboursement, veillez à trouver un taux inférieur d’au moins 2 points. En revanche, si votre prêt en est à son 3e tiers, même si vous rachetez votre prêt à durée égale, l’opération ne sera pas intéressante. En effet, la majeure partie des intérêts ont déjà été réglés en début de crédit.
À noter que si vous avez la possibilité de payer des mensualités plus élevées, racheter votre prêt immobilier pour une durée plus courte est plus intéressant. Comme votre taux est réduit, vous avez plus de capacité de remboursement. Vous pouvez donc en profiter pour vous endetter moins longtemps.

3 – Le rachat de crédit immobilier doit être garanti

Le rachat de prêt immobilier implique un nouvel emprunt, c’est pourquoi il nécessite une nouvelle garantie. Selon les garanties dont vous disposez actuellement, vous allez procéder différemment pour obtenir de nouvelles suretés. Dans le cas où vous vous prévalez d’une hypothèque, vous devrez régler des frais de main levée avant de faire appel à un notaire afin de mettre en place une nouvelle hypothèque. Par contre, si vous avez une caution, il est possible de récupérer 75% du fonds auprès de l’organisme de cautionnement, ce qui vous permettra de financer une autre caution. D’autre part, il faudra également résilier l’assurance emprunteur souscrite initialement, car il est devenu obsolète à partir du rachat de prêt. Vous serez alors obligé de prendre une nouvelle assurance auprès d’une compagnie.

SIMULATION REGROUPEMENT DE CRÉDITS
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT